356x237

Artistes

Lana Del Rey

À propos de Lana Del Rey

Qui ne se souvient pas du premier effet que lui a provoqué Lana Del Rey et son Video Games ? Impossible d’oublier cette voix parfois si fragile, enfantine et emplie d’émotion. Telle une icône hollywoodienne des années 30, Lana Del Rey débarque en 2011, pour ne plus nous quitter. Pourtant, le début de carrière est une série d’échecs successifs : disques passés inaperçus, changement de nom, problèmes de management etc. Avant Born to Die, un album aux influences multiples fait de paradoxes : vintage mais moderne, glacial mais tellement intime, la jeune chanteuse a eu du mal à s'imposer.

356x237

Lana Del Rey

Qui ne se souvient pas du premier effet que lui a provoqué Lana Del Rey et son Video Games ? Impossible d’oublier cette voix parfois si fragile, enfantine et emplie d’émotion. Telle une icône hollywoodienne des années 30, Lana Del Rey débarque en 2011, pour ne plus nous quitter. Pourtant, le début de carrière est une série d’échecs successifs : disques passés inaperçus, changement de nom, problèmes de management etc. Avant Born to Die, un album aux influences multiples fait de paradoxes : vintage mais moderne, glacial mais tellement intime, la jeune chanteuse a eu du mal à s'imposer.

À propos de Lana Del Rey

Qui ne se souvient pas du premier effet que lui a provoqué Lana Del Rey et son Video Games ? Impossible d’oublier cette voix parfois si fragile, enfantine et emplie d’émotion. Telle une icône hollywoodienne des années 30, Lana Del Rey débarque en 2011, pour ne plus nous quitter. Pourtant, le début de carrière est une série d’échecs successifs : disques passés inaperçus, changement de nom, problèmes de management etc. Avant Born to Die, un album aux influences multiples fait de paradoxes : vintage mais moderne, glacial mais tellement intime, la jeune chanteuse a eu du mal à s'imposer.

À propos de Lana Del Rey

Qui ne se souvient pas du premier effet que lui a provoqué Lana Del Rey et son Video Games ? Impossible d’oublier cette voix parfois si fragile, enfantine et emplie d’émotion. Telle une icône hollywoodienne des années 30, Lana Del Rey débarque en 2011, pour ne plus nous quitter. Pourtant, le début de carrière est une série d’échecs successifs : disques passés inaperçus, changement de nom, problèmes de management etc. Avant Born to Die, un album aux influences multiples fait de paradoxes : vintage mais moderne, glacial mais tellement intime, la jeune chanteuse a eu du mal à s'imposer.