356x237

Artistes

Bob Marley

À propos de Bob Marley

Plus qu’un chanteur, mieux qu’un artiste : une légende. Avec plus de 200 millions de disques vendus, Marley a permis au reggae et à la musique jamaïcaine particulièrement de se faire connaître dans le monde entier. Après une petite période ska à l’adolescence, c’est en partant aux États-Unis qu’il se lance dans le reggae aux côtes des Wailers. Mais c’est en solo qu’il explose n’hésitant pas à incorporer des claviers et une petite touche de blues dans ses chansons ; chansons inoubliables dont : No Woman No Cry, I Shot The Sheriff ou Is This Love, pour ne citer qu'elles.

356x237

Bob Marley

Plus qu’un chanteur, mieux qu’un artiste : une légende. Avec plus de 200 millions de disques vendus, Marley a permis au reggae et à la musique jamaïcaine particulièrement de se faire connaître dans le monde entier. Après une petite période ska à l’adolescence, c’est en partant aux États-Unis qu’il se lance dans le reggae aux côtes des Wailers. Mais c’est en solo qu’il explose n’hésitant pas à incorporer des claviers et une petite touche de blues dans ses chansons ; chansons inoubliables dont : No Woman No Cry, I Shot The Sheriff ou Is This Love, pour ne citer qu'elles.

À propos de Bob Marley

Plus qu’un chanteur, mieux qu’un artiste : une légende. Avec plus de 200 millions de disques vendus, Marley a permis au reggae et à la musique jamaïcaine particulièrement de se faire connaître dans le monde entier. Après une petite période ska à l’adolescence, c’est en partant aux États-Unis qu’il se lance dans le reggae aux côtes des Wailers. Mais c’est en solo qu’il explose n’hésitant pas à incorporer des claviers et une petite touche de blues dans ses chansons ; chansons inoubliables dont : No Woman No Cry, I Shot The Sheriff ou Is This Love, pour ne citer qu'elles.

À propos de Bob Marley

Plus qu’un chanteur, mieux qu’un artiste : une légende. Avec plus de 200 millions de disques vendus, Marley a permis au reggae et à la musique jamaïcaine particulièrement de se faire connaître dans le monde entier. Après une petite période ska à l’adolescence, c’est en partant aux États-Unis qu’il se lance dans le reggae aux côtes des Wailers. Mais c’est en solo qu’il explose n’hésitant pas à incorporer des claviers et une petite touche de blues dans ses chansons ; chansons inoubliables dont : No Woman No Cry, I Shot The Sheriff ou Is This Love, pour ne citer qu'elles.